En savoir plus...

> www.schoenstatt.ch (Suisse)
> Google Translation (traduction du site)

> www.schoenstatt.org (international)
> Google Translation (traduction du site)


Les Pères de Schoenstatt :
> www.mount-sion.org

Les Soeurs de Marie de Schoenstatt :
> www.s-ms.org
> Google Translation (traduction du site)



Ce qu'est Schoenstatt ?

- un LIEU de grâce en Allemagne

- un MOUVEMENT international dans l'Eglise catholique

- un CHEMIN en alliance avec Marie


Le mouvement est fondé le 18 octobre 1914 à Vallendar près de Coblence en Allemagne dans une petite chapelle. Le Père Kentenich et quelques étudiants y concluent avec Marie une "Alliance d'Amour".
Celle-ci inclut la demande faite à Marie d'être présente de manière toute particulière en cette chapelle et d'y agir en éducatrice de l'homme libre. A travers la grâce divine, la prière et l'offrande de cette petite communauté de foi, la chapelle devient Sanctuaire. Aujourd'hui il y a 200 reproductions de cette première chapelle sur tous les continents.


 

Le FONDATEUR - Père Joseph Kentenich (1885 - 1968)

était convaincu que l'avenir de l'Église se joue dans les maisons, dans les familles. Là se développe des oasis d'amour, de joie et de confiance pour que grandisse la civilisation de l'amour.

En 1885 naissance à Gymnich, près de Cologne.
En 1894 arrivée à l'orphelinat à Oberhausen. A son entrée là-bas sa mère le consacre à la Vierge Marie. A 8 ans Jos a pleine conscience de cette consécration. Dans une rétrospective sur sa vie il reconnaît: "Ce que je suis et ce qui est advenu de Schoenstatt, je le dois à la Sainte Vierge."

En 1904 entrée dans la congrégation des Pallotins.
En 1910 ordination sacerdotale, professeur à Ehrenbreitstein.
En 1912 aumônier à Vallendar / Schoenstatt.
En 1914 fondation de Schoenstatt.

De 1941 à 1945 prisonnier des nazis dans la prison de Coblence et au camp de concentration de Dachau.

En 1946 - 1949 voyages dans le monde pour aider les schoenstattiens dans les pays où se bâtit le mouvement (Suisse, Afrique, Amérique du Sud, USA). Son amour de Marie le pousse à s'engager à leur service jusqu'au bout du monde.

De 1951 à 1965 séjour en exil à Milwaukee USA. L'Église le sépare de son oeuvre.

1965-1968 dernières années de sa vie à Schoenstatt.
Le 15 septembre 1968 mort après avoir célébré la Messe pour la première fois dans l'église de la Sainte Trinité nouvellement bâtie sur la colline de Scheonstatt.

1975 ouverture du procès de béatification.
 

"Notre véritable façon de vivre en homme doit être pour les autres un pont pour le divin."
Père Joseph Kentenich

Gedruckt am 14.12.2017 / www.vierge-pelerine.ch

© 2017 vierge-pelerine.ch