Témoignages, expériences...

« Il y a quelque temps, un prêtre de Schoenstatt m'a offert une image de Marie (sous forme de sanctuaire itinerant). Je l'ai sur ma table de nuit. Chaque matin quand je me lève, je touche l'image, et je prie la Sainte Vierge. » (Pape Francois, 25 octobre 2014)

 

« De cette icône émane un climat positif.
Les enfants le sentent spécialement. »

 

« Il y a toujours quelques gentils mots,
quand nous passons l'icône à la prochaine personne.
Et je constate que nous sommes devenus plus reconnaissants. »

 

« La Sainte Vierge est notre invitée la plus aimée,
absolument discrète et toujours prête à nous aider. »

 

Ce qui me plaît, c'est la simplicité de tout ça. On est toujours stressé et on n'a pas le temps. Mais cette image prie en elle-même. Rien que de lui ouvrir la porte et de l'accueillir avec son enfant est déjà une prière. (F.H.)

 

Depuis que la Vierge Pèlerine nous rend visite, nous sommes devenus plus reconnaissants. L'invitation à être plus attentif aux belles choses et aux bons évènements durant les 3 jours de sa visite nous a donné l'idée de faire une liste mensuelle de 'mercis'. A côté de la Vierge Pèlerine se trouve une feuille blanche... (W.W.)

 

Elle était là, je l'ai sentie. J'ai posé la Vierge Pèlerine sur la table de la salle à manger et je lui ai parlé comme si j'avais eu une invitée. Je lui ai confié toutes mes préoccupations. C'était comme si elle avait vraiment été là. (F.G.)

 

La rencontre de 10 minutes, le soir, s'est intensifiée grâce à l'accueil de la Vierge Pèlerine. C'est notre façon de vivre la journée en famille. Chacun raconte de qui s'est passé durant la journée: les enfants, ma femme et moi. Ce temps de détente - sans stress - nous est précieux. (St.)

 

A vrai dire, il ne s'est pas passé grande chose. J'ai allumé une bougie et me suis assise dans la cuisine, devant la Vierge Pèlerine. Petit à petit, les deux petits enfants se sont rapprochés, plus tard mon mari aussi et même notre grande fille. Nous avons juste parlé ensemble, rien de plus. Mais l'atmosphère était telle que je me suis dite: « Dieu était vraiment avec nous. » (S.N.)

 

Gedruckt am 29.5.2017 / www.vierge-pelerine.ch

© 2017 vierge-pelerine.ch